Structure du blogue

Autres mondes


L'Œil Cosmique


La Vérité est Ailleurs


La Quête de la Vie


Le voyage galactique


Divers



Banière



Le Paradoxe de Fermi

— 12 juillet 2022 —



D'après les estimations des astrophysiciens, notre galaxie (la Voie Lactée) recenserait près de 200 milliards d'étoiles et pas moins de 400 milliards de planètes (le chiffre varie un peu d'une source à l'autre, mais l'important est qu'il est énorme). Sur les 5000 exoplanètes déjà découvertes il y en a plusieurs dizaines qui présentent les caractéristiques favorables pour abriter la vie ! Si on reporte ce pourcentage de mondes habitables sur le nombre total de planètes dans la galaxie, il devrait alors y avoir presque 20 millions de planètes habitables dans la Voie Lactée !

Pourtant... seul la Terre est réellement habitée, et aucun extra-terrestre n'est venu en soucoupe nous rendre visite (si on exclu les photographies ayant une résolution de 10 pixels censées prouver l'inverse), ni aucune communication n'a pu être interpecté ou établi avec aucun de ces mondes habitables. Du moins, avec nos technologies actuelles. Alors, qu'en est-il vraiment ?
La Terre est-elle la seule planète "vivante" de la galaxie ? Ou y-a-t-il de la vie ailleurs ? Et si c'est le cas (ce que suggère les statistiques), alors pourquoi n'a t-on encore aucune preuve irréfutable de leur existence ? Voici le questionnement existentiel et pourtant essentiel de la quête de la vie qui mène à ce que l'on appelle le Paradoxe de Fermi.


Illustration


Le paradoxe de Fermi peut s'énoncer par le paragraphe suivant :
 

Malgré l'absence de preuve irréfutable, la science converge de plus en plus vers la conclusion selon laquelle nous ne sommes pas seul dans l'univers. Pourtant, visiblement nous le sommes.

 


Comment expliquer cela ? C'est ce que c'était déjà demandé Enrico Fermi, physicien ayant apporté une grande contribution à la physique des particules et à la thermodynamique quantique (notamment avec la distribution statistique dite de Fermi-Dirac). 72 ans plus tard, en 2022, aucune réponse complète et définitive n'a encore été admise par les scientifiques.

Bien sûr il existe plusieurs réponses très intéressantes, allant du postulat que toutes les formes de vies s'éteignent avant de réussir à quitter leur planète, jusqu'à la conspiration des gouvernement pour cacher leur existence. Le problème avec toutes ces réponses plus hollywoodiennes les unes que les autres est qu'elles ne sont rien de plus que des hypothèses. Or en science, les hypothèses ne sont pas des réponses en soit, non, elles sont le point de départ d'une enquête, d'une recherche, d'une étude. Or, ces hypothèses, loin d'être toutes ridicules, ne sont en revanche que très difficilement étudiables, voire pas du tout.

La méthode scientifique exige qu'après avoir formulé une hypothèse, on effectue des mesures, des observations ou une collecte de données pour vérifier si la réalité correspond à ce que l'on a essayé de prédire avec notre hypothèse. Cependant, pour vérifier si toutes les formes de vies finissent par succomber avant de quitter leur planète, il faudrait pouvoir observer un monde peuplé de vie, or nous en sommes justement incapable (le serpent se mort la queue...).

Une hypothèse similaire à la précédente explique qu'il existe effectivement plusieurs civilisations extra-terrestres capables de voyager dans l'espace, mais qu'aucune ne vit à la même époque que nous. En effet puisque l'Univers à plus de 10 milliards d'années d'existence et que notre civilisation humaine avancée (disons depuis les machines à vapeur) n'existe que depuis environ 300 ans, alors il est tout à fait possible que d'autres civilisations intelligentes aient vécu avant nous pendant des milliers d'années puis se soient éteintes. Et s'il en va de même pour la notre, alors il est probable que nous ne croiseront jamais aucune autre civilisation malgré leur existence passées et futures.
Comment vérifier cette hypothèse ? La seule preuve irréfutable serait de trouver des vestiges d'une civilisation alienne ancienne, mais malheureusement la profession d'astro-archéologue n'existe pas encore.

Une autre explication plus terrifiante mais en même temps porteuse d'espoir est que les extraterrestres sont déjà dans le Système solaire, mais ne peuvent pas communiquer. Cette hypothèse est extremement intéressante et fera certainement l'objet d'un futur article (car c'est la seule des hypothèses que l'on peut étudier depuis seulement quelques années), mais elle stipule qu'il existe des mondes dans lesquels la vie est prise au piège. Ces mondes, que l'on pourrait appeler des mondes fermés, seraient des planètes ou des lunes possédant un océan d'eau liquide enfermé dans un bouclier de glace gigantesque de plusieurs kilomètres d'épaisseur. Ce blindage de glace empècherait donc les formes de vie vivant sous la surface de s'échapper de leur monde.
Comment valider une telle hypothèse ? En allant vérifier dans le monde fermé le plus proche de la Terre, qui se trouve en orbite autour de Saturne : la lune Encelade. C'est exactement ce qu'a initié la sonde spatiale Cassini en 2017... Affaire à suivre.

Illustration


La vie intelligente est-elle tout simplement un phénomène d'une extrême rareté nécessitant des conditions tellement précises et exactes qu'elle n'est apparu que sur une seule planète dans l'univers, faisant de nous des êtres uniques et condamnés à rester seuls ?

La vie extraterrestre est-elle déjà présente dans plusieurs planètes et lunes mais soumise au silence indépendamment de leur volonté, nous obligeant donc à initier nous même le Premier Contact ?

Les civilisations aliens avancées pullulent t-elles en réalité depuis longtemps dans la Galaxie sans que nous le réalisions, peut être même parmi nous ?


Une chose est certaine, c'est que ce "paradoxe" sera résolu dans les décénnies à venir. Soit quand l'Humanité s'étendra dans l'espace à la rencontre d'autres civilisations, soit, suivant la première hypothèse, quand la notre s'éffondrera...

 



Partager



Si ce billet vous a plus, faites le moi savoir par message ! (bouton "contact" au pied de la page)
Ou rejoignez la Newsletter pour être au courant de ceux à venir !

Pour discuter ou poser une question, rejoignez le Discord de la Star Légion !

Astuce : Cliquez sur la fusée pour revenir en haut de la page



Newsletter StarCall
Un article inédit et gratuit par mois

100% des abonnés à StarCall brillent en société !

Abonnez-vous pour recevoir la newsletter StarCall mensuellement.

Vous ne recevrez un email que pour chacune de ces trois situations :

  • Un nouveau billet dans le blog
  • Un récapitulatif mensuel des découvertes exoplanétaires
  • Un astéroide fonce sur la Terre (vous serez le premier averti)
Vous pouvez vous désabonner à n'importe quel moment.